Biscuiterie de Montbozon

Lors de la Révolution française de 1789. Le cuisinier du roi, en fuite, trouva refuge dans le petit village de Montbozon auprès de la famille Lanternier. Pour remercier ses hôtes de leur accueil, il leur confia la précieuse recette de son biscuit. Celui qui était le dessert des rois devint alors le roi des desserts.
Cette maxime ne quittera plus le biscuit de Montbozon, pas même lorsque le grand-père de l’actuelle gérante racheta la fameuse recette à la famille Lanternier à l’aube de la Première Guerre mondiale. Aujourd’hui encore, l’enseigne « Biscuiterie Lanternier » trône fièrement sur la façade des ateliers de fabrication. La révolution a du bon.