Coteaux du Layon St Lambert AOP Cuvée Nectar 2013

Coteaux du Layon St Lambert AOP Cuvée Nectar 2013 - 500 ml

Domaine Sauveroy

À l’oeil, la robe est soutenue avec de jolis reflets dorés. Au nez, les arômes sont élégants avec des notes de fruits confits et d’agrumes. En bouche, le vin est harmonieux, équilibré, sans aucune lourdeur et se prolonge en une longue finale.

14,40

En stock

Catégorie :

Informations complémentaires

Artisan

Mot de l'artisan Certains d'entre vous ont encore dans leur cave le millésime 1990 en caisse bois. En fait, c'était notre première cuvée Nectar réalisée un peu par chance grâce à un millésime très chaud. Il a fallu attendre 1995 pour voir apparaitre ensuite une longue série de grands liquoreux. La cuvée Nectar est issue à 100% de la pourriture noble. Elle est vendangée début novembre pour profiter des brumes de l'automne. Après 3 à 4 mois de fermentation en barriques, ce liquoreux a besoin d'attendre l'année suivante avant d'être mis en bouteille.
Ingrédients Chenin 100%

Avis (0)

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Coteaux du Layon St Lambert AOP Cuvée Nectar 2013”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le mot de l'artisan

Domaine Sauveroy

Région :

Pays de la Loire

Un vignoble et une cave de référence.

Le Domaine Sauveroy est situé au coeur des Coteaux du Layon à Saint Lambert du Lattay dans la Vallée de la Loire. Créé en 1866, le domaine a été racheté en 1947 par Francis et Donatienne Cailleau.

Très vite, la famille Cailleau transforme le Domaine Sauveroy pour en faire un vignoble et une cave de référence. Ils transmettent cette passion à leurs cinq filles et trois fils.

C’est Pascal Cailleau, le dernier de la fratrie, qui reprend le Domaine en 1984. Après des études en viticulture oenologie près de Saumur puis un stage en Bourgogne, Pascal s’organise un séjour aux Etats Unis où il fit ses premières vendanges chez Dry Creek Vineyard dans la Sonoma Valley, Californie. Sa femme Véronique rejoindra l’aventure en 1987.

D’un hectare de vigne en 1866, le Sauveroy passera à 18 hectares en 1984 puis 30 hectares aujourd’hui. Toujours dans une démarche raisonnée, tout est mis en oeuvre pour optimiser les équilibres biologiques au sein du vignoble.

La qualité est le moteur qui anime Pascal Cailleau, que ce soit dans l’approche de la culture de sa vigne que dans la vinification de ses vins produits sur son Domaine.

')