Confiserie Nantaise

C’est à Nantes, ville incontournable de la confiserie française, que sont fabriquées les délicieuses rigolettes nantaises. Celles-ci ont été créées en 1902 par le confiseur Charles BOHU. Ces bonbons sont élaborés à partir d’une fine coque de sucre cuite à la vapeur, fourrée d’une véritable pulpe de fruit. Ces rigolettes aux parfums traditionnels (citron, mandarine, framboise, cassis et ananas) sauront satisfaire aussi bien les petits que les grands !

Pour l’anecdote, c’est l’Italie qui a donné son nom à la friandise. «RIGOLETTE» était le chat du confiseur Nantais Charles BOHU, nom inspiré de l’opéra de Verdi «RIGOLETTO». La friandise a eu tellement de succès, que dans les années 1930 , la boutique de M. Bohu fut refaite. La façade se para de mosaïques bleues et or et le magasin pris l’appellation de confiserie. Aujourd’hui on peut toujours apprécier la façade rue de la Marne à Nantes puisqu’elle fait partie du patrimoine de la ville. Cette confiserie fut racheté fin 2010 par Stéphane Le Guiriec alors qu’elle était en liquidation judiciaire. «Nous avons racheté le 3 décembre, et le 15 décembre, avec ma femme, on rouvrait la boutique… Jusque là, j’avais travaillé dans le notariat, je n’y connaissais rien, mais les gens faisaient la queue pour acheter leurs rigolettes pour Noël, ils étaient très patients et surtout, très reconnaissants», se souvient-il. Grâce à lui, cette confiserie perpétue son savoir faire depuis 1930…

Voici le seul résultat